Vous vous trouvez ici : Serveurs >> Bases de données

Systèmes de Gestion de Bases de Données Relationnelles

Notre offre

Le logiciel libre un choix pertinent pour vos traitements de données

Plusieurs SGBDR libres, de qualité professionnelle, proposent des alternatives aux solutions logicielles propriétaires. Ces programmes fonctionnent tous sous Linux et Unix et généralement sous MSWindows et parfois Mac OSX. (Vous trouverez en fin de page des précisions sur les différents systèmes de SGBDR).

Les trois SGBDR Clients/Serveur les plus aboutis, utilisables même pour des projets de taille industrielle, sont présentés au chapitre ci-dessous ainsi qu'SGBDR type fichiers très souple destiné principalement à des usages embarqués.

La différence : notre conseil basé sur l'expérience

Nous saurons, en fonction de vos besoins vous conseiller plus particulièrement un produit ou un autre et vous aider à formaliser et modéliser votre futur base de données. N'hésitez pas à nous consulter pour une étude correspondant à vos besoins.

Notre aide au déploiement

  • Installation et configuration d'un ou plusieurs de ces SGBDR sur vos serveurs internes
  • Installer, configurer selon vos désirs, et administrer un ou plusieurs SGBDR sur un serveur dédié accessible d'Internet.

Nous parlons ici de l'installation d'un moteur de base de données libre. Pour tout ce qui concerne la modélisation de base de données, la programmation des bases de données (procédures stockées, triggers, interfaces d'utilisation)  rendez vous à notre section concernant la modélisation et le développement d'applications en général.

Quelle que soit la fiabilité d'un SGBDR, il est indispensable de prévoire une solution de sauvegarde des données (car même si le logiciel est robuste, l'ordinateur serveur peut connaître des pannes). Pour les très gros volumes de données la sauvegarde est généralement remplacée par la redondance donnée par des serveurs de réplication.

Les logiciels phare

SQLite (fichiers)
SQLite est un simple moteur de base de données utilisant des fichiers texte. Particulièrement adaptée aux applications "embarquées" elle est intégrée dans de nombreux appareils (lecteurs MP3, téléphones portables etc.). Très rapide et souple c'est un peu le couteau Suisse de la base de données. Elle tourne sur de nombreuses plateformes et est utilisée par Apple, Google, Microsoft, Mac Afee, Sun Microsystems, Toshiba etc.
Elle n'est pas destinée aux utilisations avec accès concurrent et ne comporte donc pas de système de sécurisation (la notion d'utilisateur n'a pas de sens dans l'informatique embarquée), mais s'avère très pratique pour beaucoup de petits usages.
PostgreSQL (C/S)
A l'origine (années 1980) POSTGRES était un projet universitaire de recherche en base de données dirigé par le Professeur Michael Stonebraker de l'Université de Berkeley. Il y a longtemps que ce stade expérimental est dépassé et que ce projet est devenu un logiciel de production aussi puissant que ses concurrents du monde propriétaire.
Depuis 1996 date à laquelle lui fut ajouté le support du langage SQL, c'est sous le nom PostgreSQL, une base de données parmi les plus puissantes existantes (qui par plusieurs aspects peut se comparer à Oracle ou IBM DB2), utilisée en production sur plusieurs sites majeurs.
PostgreSQL fonctionne sur les plateformes suivantes : Linux, UNIX (AIX, BSD, HP-UX, SGI IRIX, MacOS X, Solaris, Tru64) et MSWindows.
Postgres est utilisée par de très nombreuses sociétés et organisations : Université de Berkley bien sûr, Université de Sydney (entre beaucoup d'autres), la société Apple, Sun Microsystems, United Nations Children's Fund, U.S. State Department, Registre Francais des Emissions Polluantes etc.
MySQL (C/S)
Sur le site web de MySQL on lit qu'il s'agit de la base de données Open Sources la plus populaires au monde. Ce n'est sans doute pas faux, car elle a été utilisée massivement par de nombreux hébergeurs de sites web, qui l'ont beaucoup popularisée. Simple d'emploi et très rapide en tant que base de données documentaire (une base que l'on consulte davantage qu'on y écrit) elle a cependant manqué pendant longtemps de beaucoup de fonctionnalités de base (comme les transactions, triggers, procédures stockées, intégrité référentielle) d'un SGBDR.
Mais depuis un peu plus de cinq ans l'intégration dans l'équipe de développement de grands spécialistes de la programmation de moteurs SQL a accéléré son développement et elle a quasiment rattrapé son retard et ambitionne de faire concurrence à des produits comme PostgreSQL ou Firebird.
Elle reste très indiquée pour les affichages de contenu (comme les sites internet, les bases documentaires style bibliographie, inventaire etc.). Pour les utilisations hautement transactionnelles pour l'instant PostgreSQL ou Firebird restent plus indiquées.
Firebird (C/S)
La base de données Firebird est née de la libération du code d'Interbase par Inprise Inc. (actuellement Borland Software Inc.) en 2000. Il s'agit d'un moteur de base de données multiplateformes fonctionnant sous MSWindows (32 bits), Linux (32 et 64 bits), Solaris, HP-UX, FreeBSD et MacOS X. Elle respecte de très près la norme SQL, possède toutes les fonctionnalités d'un SGBDR (transactions, procédures stockées, déclencheurs etc.). Un peu méconnue dans le monde du libre elle est pourtant adaptée à des projets ambitieux de taille importante et complexes. Firebird est intensémment utilisé par des organismes comme l'US Navy, la Direction de l'Aviation Civile, de nombreuses entreprises commerciales et des associations.

Les différents types de base de données relationnelles

Dans le monde des bases de données relationnelles[ 1], ou SGBDR il existe deux grandes techniques : Les SGBD type fichier et les SGBD type Client/Serveur (souvent abrégé en C/S). Alors que dans un système à base de fichiers, c’est chaque poste de travail qui traite localement les données, dans un SGBD C/S, tous les traitements sont, en principe, effectués sur le serveur par le biais de requêtes.

SGBD à base de fichiers

Ces SGBD fonctionnent à base de fichiers plats structurés, nécessitant un moteur sur chaque poste utilisateur. Un des plus connus est Access de la société Microsoft. Mais on peut également citer dBase, FoxPro, Paradox par exemple.

Ils ont pour avantage d'être généralement faciles à utiliser et souples, mais leur gros inconvénient est qu'ils sont... faciles à utiliser et souples !

À cause de cette souplesse, chacun dans l'entreprise crée sa petite base de données locale, et rapidement il devient impossible de synchroniser les données ou de savoir quel est l'état réellement à jour des données.

Pout éviter cet inconvénient beaucoup d'entreprises ont tenté de mettre le ou les fichiers de base de données sur un répertoire partagé utilisable par les utilisateurs du réseau. Mais c'est là généralement le début d'autres ennuis.

Dans ces systèmes le moteur de base de données existe sur chaque poste client, donc lorsque vous voulez par exemple rechercher le non d'un de vos clients il vous faut absoluent rapatrier sur votre poste par le réseau la totalité de la table client pour en extraire l'information que vous désirez. Ainsi vous allez transporter par le réseau des millions d'octets pour finalement n'en extraire que quelques centaines.

Vous saturez donc le réseau, induisant des lenteurs pour tous les autres utilisateurs et vos traitements sont également très lents dès que vos tables deviennent un peu volumineuses.

Et lorsque les bases doivent être utilisés par plusieurs utilisateurs, et encore plus lorsque ces utilisateurs doivent travailler sur la base en même temps, vous vous heurtez au problème des accès concurrents souvent pas gérés ou mal gérés par ce type de SGBD.

Que se passe-t-il en effet si deux personnes essayent de modifier en même temps le même enregistrement ? Avec un peu de chance le second utilisateur écrase simplement les modifications du premier, sans même les voir puisque chacun en fait travaille sur sa copie locale de la base, ce qui est gênant, mais pire, le système peut totalement se bloquer avec de grandes chances pour que la base se retrouve complètement incohérente et inutilisable.

Tous ceux qui ont essayé cette petite gymnastique, par exemple avec Access, ont expérimenté quelque déconvenue.

Pour un usage partagé dans le réseau de l'entreprise, une meilleure solution est le SGBD C/S.

SGBD Client/Serveur

L’ensemble des techniques utilisées par les produits C/S a pour but de minimiser le trafic des données sur le réseau et assurer une plus grande intégrité lors du traitement des données.

Pour reprendre l'exemple ci-dessus de la recherche d'un client, avec ce système vous auriez envoyé la requête au serveur (en moyenne une cinquantaine d'octets) celui-ci aurait en interne effectué la sélection sur la table client et vous aurait renvoyé uniquement l'enregistrement pertinent, soit quelques centaines d'octets selon la quantité d'informations que vous conservez pour décrire un client. On aura donc au total fait transiter 150 octets par le réseau au lieu des quelques millions de l'autre exemple.

De plus les SGBDR C/S possèdent un mécanisme capable de gérer un accès simultané en lecture à tous les utilisateurs, et d’empêcher plusieurs utilisateurs de créer, de modifier ou de supprimer la même donnée, il s'agit du système de verrou posé sur les tables, qui interdisent de modifier en même temps les informations et d'écraser aveuglément les enregistrements des autres utilisateurs.

Il existe de nombreux SGBDR Client/serveur propriétaires : Oracle, Sybase, SQL Server, Informix ou DB2 sont des solutions propriétaires et qui peuvent atteindre des coûts de plusieurs dizaines de milliers d'euros de licence, sans parler du matériel destiné à les faire fonctionner.

Les solutions libres décrites plus haut constituent des alternatives crédibles, totalement opérationnelles à ces produits propriétaires très coûteux. Firebird et PostgreSQL se placent en concurrence directe des solutions propriétaires.


[ 1] Nous ne parlerons pas des bases de données hiérarchiques qui ne sont plus guère utilisées si ce n'est dans des applications système spécifiques.

Page précédente : Serveur FTP
Page suivante : Routeur et Pare-feux

Retour à l'accueil | Contact | Mentions légales | Politique de confidentialité | Plan du site | Dernière modification : 06/03/2011 19:25:44
Copyright © 2008-2018 Marc GUILLAUME ---. Tous droits réservés.

Linux powered suhosin Valid XHTML 1.0 Transitional CSS Valide !

passion bricolageRépertoire Annuaires informatique Yakati.com Pagerank Notation de yakati.com

Health for yakati.com Website whorth for yakati.com